lundi 22 mai 2017

Fossiles

 
Encore une belle après-midi au sein de la réserve naturelle de Limay.
Cette fois-ci, nous y sommes allés pour parler fossiles et fossilisation.
 
 
La séance a débuté par la mise en place d'une frise chronologique présentant les événements les plus importants s'étant produit du Big Bang à maintenant.
La distance entre deux panonceaux était proportionnelle aux nombres d'années séparant les différents événements.
Exemple : entre le Big-Bang et la naissance de la terre, nous avons dû marcher 216 mètres.

 
 
 
L'animatrice a ensuite expliqué aux participants ce qu'étaient les fossiles mais aussi le processus de fossilisation.
 

 
Le processus de fossilisation a été approfondi par le biais de petites cartes à remettre dans l'ordre chronologique.
 


Puis, l'animatrice a mis à l'honneur sa belle collection de fossiles.
Eh oui ! Paléontologue de formation, elle a su de manière passionnée et précise nous faire part de toutes ses connaissances.
 

 
Ammonite.

 
Petit poisson et coquille d'œuf de dinosaure.

 
Oursin.
 
Ammonite fossilisée avec de la pyrite.
Dents de requins trouvées sur le site de Limay.
 
Les observations ont été nombreuses et riches.
Observations de strates en argile et en calcaire, observation de lumachelle (roche sédimentaire composée d'un grand nombre d'organismes fossiles entiers ou brisés essentiellement de coquillages).
 
 
 
Dès notre retour, certains n'ont pu s'empêcher d'exploiter toutes nos ressources et toutes les informations accumulées durant la journée.
 
 
Etape de la fossilisation.
Les cartes seront bientôt en téléchargement sur la page de la réserve naturelle de Limay.

 
Et dès ce matin, réinvestir les connaissances à l'aide de fiches, de manuels, de moulages et de fossiles.
 
 
Fossile empreinte, fossile coquille ou fossile moulage.



 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

samedi 20 mai 2017

Mandalas suite et fin


Après avoir partagé avec vous nos créations de mandalas de sable, nous vous présentons les mobiles mandalas des éditions Hachette.


Les plus : coloriage, détente mais aussi géométrie.
Eh oui, après avoir colorié nos jolis mandalas, nous pouvons former des solides géométriques.
Cube, tétraèdre, dodécaèdre, octaèdre, icosaèdre et cuboctaèdre.
15 mobiles sur le thème des mandalas qui peuvent être suspendus grâce aux rubans fournis.

Le kit contient 1 livre de 24 pages détaillant les instructions pas à pas, 28 planches prédécoupées avec les motifs à colorier et à assembler, des rubans pour suspendre les mobiles.






Nous possédons également un mandala magnétique de chez Quercetti.
Les enfants peuvent laisser libre cours à leur imagination.
Un livret de modèles est fourni avec le jeu.
Je vous laisse admirer quelques œuvres :)

















mercredi 17 mai 2017

Phrases simples et phrases complexes

 
Voilà une notion grammaticale qui n'est pas simple à acquérir chez nous, et je pense que je ne suis pas la seule dans ce cas là.
 
Je me suis donc attelée à trouver une petite manipulation sympa pour comprendre les différentes propositions.
 
Sur un blog traitant des troubles DYS, neurovisuels...
plusieurs documents en téléchargement nous permettent de travailler à l'aide d'un train.
 
Le train des propositions
 
Voici comment nous nous en servons.
 
Tout d'abord, nous choisissons une phrase parmi d'autres.
Nous repérons les verbes conjugués.
Combien y'en a t'il ?
 

Ici, un seul verbe donc une phrase simple que l'on appelle proposition indépendante.
 
On prendra le train composait d'un seul wagon pour la symboliser.
 
 
 
Ici, deux verbes conjugués, il s'agit d'une phrase complexe.
Après avoir repéré les deux verbes conjugués, l'enfant doit remarquer l'élément qui sépare ces deux propositions.
Dans ce cas, il y a la présence d'une virgule.
 
 
L'enfant se munit de deux wagons rattachés par un crochet, mais aussi du signe de ponctuation reliant les deux wagons.
Ensuite, il coupe les différents éléments de la phrase pour les placer correctement sur le matériel.
Il s'agit de deux propositions indépendantes juxtaposées.
 

 
Et ainsi de suite.
Combien de verbes conjugués ?
Quel(s) élément(s) sépare(nt) les différentes propositions ?
 
Ci-dessous, le modèle pour les subordonnées relatives.
Pour les subordonnées, on utilisera le wagon à soufflet violet.
 

 
 
Pour repérer les différentes propositions sans trop écrire, je vous mets un lien ci-dessous.
Exercices trouvés chez Loustics.
Les photos présentent rapidement le document.
 



 
 
 
 
 
 
 
 
 

lundi 15 mai 2017

Mandalas de sable

 
 
Suite à l'étude d'une fiche lecture, nous nous sommes lancés dans la réalisation de mandalas de sable.

 
Le terme "mandala" signifie cercle en sanskrit.
Il s'agit d'une figure sacrée dans laquelle s'inscrit souvent des symboles géométriques.
 
Les mandalas sont souvent employés comme instrument de méditation.
 
Pourquoi utiliser du sable ?
 
De nombreuses techniques ont servi à la confection des mandalas : peinture, dessin, gravure et bien d'autres.
Si l'on se sert aujourd'hui de sable coloré, on utilisait traditionnellement des pierres semi-précieuses, des fèves, du riz, cailloux, graines ou fleurs.
 
Lors de la confection d'un mandala de sable, on reconnaît que tout est impertinent dans ce monde. Un mandala de sable terminé est démantelé pour exprimer la perspective du non-attachement.
 


 
Les enfants ont donc essayé de maitriser l'art du mandala de sable, à l'aide d'un entonnoir métallique, fournit dans cette jolie boite.
Ce n'est pas chose aisée, mais avec un peu d'entrainement et de patience, ils y sont arrivés.
 
 
 
Maitriser son geste, l'inclinaison, le versement du sable, rendre le tout harmonieux.
Joli moment de calme et de concentration.
 
 
 
Une fois celui-ci achevé, nous l'avons contemplé pour nous préparer à le démanteler.
Ce n'est pas l'étape à laquelle un enfant est prêt.
Détruire son œuvre !
 Savoir se détacher, comprendre et réaliser que tout à une fin.
C'est aussi une belle expérience.