mercredi 30 novembre 2016

Expression écrite





Pour mes enfants, l'expression écrite n'a jamais été chose facile.
Leurs idées étaient souvent mal ordonnées. La syntaxe de certaines phrases pouvaient même me faire pâlir. 
Les cours par correspondance n'ont jamais été la solution pour palier à leurs difficultés.
Les CPC offre un cours, des exercices.
La méthodologie, l'approche du petit à petit n'existe pas.
C'est donc aux parents, seuls, de trouver un moyen motivant, captivant, une approche pour que l'enfant capte ce que l'on attend de lui.
Ce n'est pas chose aisée, souvent les enfants se braquent.

Je vais partager avec vous notre nouvelle démarche que j'ai décidé de mettre en place avec le temps.
S'adapter à l'enfant, à ses envies, à ses passions pour développer chez lui un éventail de vocabulaire plus large.
Lui offrir des livres, de bons et beaux livres pour éveiller sa soif.
C'est un budget conséquent, il est vrai. Il nous arrive d'aller à la bibliothèque, mais je préfère avoir NOS livres.

CEUX que l'on feuillette, que l'on sent, CEUX dont on plie les pages pour les entendre murmurer.
Lui offrir la possibilité de s'exprimer à travers différents écrits : journal intime, bande dessinée, récit, lettre, exposé, recette de cuisine...

Après avoir dessiné un objet, un animal ou autre de son choix, l'enfant invente une histoire, fait une description détaillée en utilisant le plus d'adjectifs possibles.
Au début, il arrive que le texte soit court à nos yeux mais au fur et à mesure que l'enfant reprendra confiance en lui, son écrit sera plus vaste.




Les exposés favorisent les recherches, l'ordre des idées, la culture du beau puisqu'il va falloir le présenter à sa famille ou à ses amis.
Cela prend du temps, l'enfant s'en rend compte mais la satisfaction ne sera qu'à son comble une fois le travail achevé.
Et puis il faut s'entraîner à l'oral, employer les mots justes, intéresser son auditoire.
Je leur propose également de mettre en place un petit questionnaire de fin.




 
 
 
 
Atelier bande dessinée.
 
    
 Remplir des bulles.

     
Inventer sa propre BD.
 
 
 
Transposer une fable de la Fontaine.
 
 
 

 
Ecrire un texte sur un personnage qui le passionne. Ici Léonard de Vinci.
Et pourquoi pas écrire à l'envers son résumé comme le faisait cet artiste.
 

 
Ecrire des lettres fictives ou réelles.
 
Mais aussi des poèmes pour petits et grands.
 

 
 

mardi 29 novembre 2016

Informatique


Voici un nouveau domaine dans lequel les enfants doivent acquérir des compétences.
Nous nous y étions déjà préparés l'année dernière.
Dans cet article, je vais vous présenter un certain nombre de manuels que nous possédons à la maison et sur lesquels ils se font la main.

Je commencerai par les plus attrayants et les plus simples. Ils sont très largement illustrés, attractifs et très colorés.
 
Code toi-même de chez Nathan
 
 
 
Celui-ci permet de programmer 4 jeux vidéo tout en suivant les explications pas à pas.
Les enfants découvrent les bases de la programmation Scratch.
Il s'adresse aux enfants de 8 à 12 ans.
L'ouvrage débute par une introduction expliquant le langage informatique.
Chaque jeu permet d'acquérir des compétences différentes comme afficher un décor, gérer des interactions, ajouter des effets sonores, afficher un score, dupliquer et modifier un lutin ...

                
 
 
 
 
 
Cahier d'activités : Scratch pour les kids.
 
 
 
 
Pars à l'aventure avec Scratch pour le parc de Yellowstone.
Cette aventure se déroule en compagnie de Tom et Lila en 5 étapes : décollage immédiat, sur les traces des animaux sauvages, le secret du geyser, la course de chevaux de Crow Agency et sur la piste de l'Oregon.
 
Nous n'avons pas encore testé celui- ci mais les différentes étapes qui le composent ont l'air très sympathiques et le contenu riche en apprentissage.
 
 

 
 
 
Les livres qui vont suivre sont les plus riches d'un point de vue méthode et rigueur.
Destinés à des adolescents ou bien à des enfants extrêmement doués en informatique.
Pour ma part je les trouve beaucoup plus complexes, pour tout vous dire ce n'est pas mon truc.
Certains de mes enfants en sont ravis, peut être suis-je de la vieille école.
 
 
 
A l'heure où la spécialité ISN ( Informatique et Sciences du Numérique ) apparaît en classe de terminale insistant sur la démarche de projet, l'auteur vous invite à partager un cours qu'il a dispensé à un groupe d'élèves de seconde.
Il  part des bases pour apprendre à manipuler des chaînes de caractères et de bibliothèques de fonctions permettant de réaliser de belles applications graphiques et sonores.
 
Voici quelques productions de mes enfants.
 

 
 
 
 
 
 








dimanche 27 novembre 2016

Arts plastiques




Un petit récapitulatif de nos œuvres.
Picasso, pixel art, mail art (décorer les enveloppes ), modelage...

Alors, à vos crayons, palettes, peinture et pastels gras.


 

 Composer un mandala en argile et y mettre du relief.



 
Décorer une enveloppe.



 

Pixel art.


Enluminure avec alphabet gothique.



 

A la manière de Picasso.



Origami Steiner Waldorf.

 


 

De l'art avec des boutons et des perles.





Des mangas.




Les fractions



Un concept mathématique qui n'est pas simple a aborder comme les fractions peut être ludique.
Je l'introduis par des notions de vocabulaire et des manipulations.
Dénominateur, numérateur, demi, tiers, quart...

Les manipulations sont effectuées à l'aide de matériels imprimés ou non, comme ceux présentés ci-dessous.









Nous manipulons également les fractions à l'aide d'un petit livre.
Il est parfait et utile dans plusieurs domaines.
Géométrie ( tracer des cercles ), créativité, fractions, calcul de fractions.
Il peut aussi être mis à profit pour un travail sur la symétrie axiale.




    


J'ai également fabriqué une horloge sur le modèle Montessori.
Celle-ci est en carton plume constituée de plusieurs disques ou portion de disques.
Un emplacement est consacré aux perles de 5.
A l'aide d'un disque coupé dans un carton solide en 4, en 2 etc., que je place en son centre, l'enfant peut aborder la demi heure, le quart...