jeudi 24 novembre 2016

Géographie

J'aime plus que tout la géographie mais une géographie dynamique où l'enfant est acteur.
Mon objectif premier est qu'il fixe des connaissances sans devoir passer par la lourde leçon, cette leçon qui vous provoque la fièvre, la fièvre endormante.




  
 
 

                                
Vous pouvez vous procurer toutes sortes de cartes géographiques à imprimer en allant sur le site ParticiPassions, une inscription gratuite est requise.
Une fois imprimées, je les colle sur du carton plume puis je les plastifie avec du papier transparent autocollant.

Chaque drapeau est découpé puis collé sur un cure-dent.




Contrastes géographiques.

 Les contrastes géographiques sont ludiques et attrayants. 
 Pour la mise en place, il vous suffit juste d'un peu d'argile,
 d'eau colorée et des cartes à imprimer ici.

                                              



Il existe aussi un large choix de supports et d'activités, Maria Montessori nous a laissé un vaste héritage très enrichissant et accessible dès le plus jeune âge.
Les enfants sont en général enthousiastes. Ils n'ont pas l'impression de travailler.
Les miens aiment s'imaginer aventurier, explorateur ou archéologue. Ce genre de séance se finit avec un sac, une lampe torche, une gourde pour aller visiter d'autres horizons qui sont entre autre nos placards.






4 commentaires:

  1. Chouette l'excursion au fond des placards 🙂

    RépondreSupprimer
  2. Je suis admirative. La Géo n'est pas mon fort, avec en plus une double citoyenneté, ça me fait deux fois plus de travail. Bon, ben avec de telles ressources, je n'ai plus d'excuse... ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Contente de vous avoir donné quelque idées !
      Au plaisir !

      Supprimer

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.