dimanche 12 février 2017

Dis-moi dix mots


Cette semaine, nous avons participé à un atelier numérique proposé par notre ville.





Il s'agissait de fêter le français.
Organisée chaque année autour du 20 mars, Journée internationale de la Francophonie, la semaine de la langue française et de la Francophonie est le rendez-vous des amoureux des mots en France comme à l'étranger.

"Dis-moi dix mots" invite chacun à jouer et à s'exprimer autour de dix mots sous une forme littéraire et artistique de septembre à juin.
Ces dix mots sont choisis chaque année, par les différents partenaires francophones : France, Belgique, le Québec, la Suisse et l'organisation internationale de la francophonie, qui regroupe 80 états et gouvernements dans le monde.

Voici le détail de ces mots.






Vous pouvez absolument le mettre en place à la maison avec vos enfants ou en groupe.

Dans un premier temps, chaque mot est expliqué dans son sens traditionnel mais aussi numérique.

Un enfant choisit un mot.
Il met en place une liste de mots en relation avec celui qu'il a choisi, puis il les illustre un à un pour vider ses idées comme nous  a dit l'animatrice.

 
 Ensuite à l'aide d'une application de dessin artistique, celle utilisée pendant cette séance se nommait Artecture, chaque mot a été dessiné et mis en couleur.
Il ne faut pas oublier de les enregistrer au fur et à mesure pour créer une bibliothèque d'images.



Dans un deuxième temps, il a fallu imaginer une histoire autour de ce mot.
Les consignes étaient claires : un lieu, un objet ou un animal et un ou deux personnages.
En sachant que le personnage pouvait être l'enfant lui-même. 
Une autre application est donc nécessaire pour mettre en place un diaporama ou mini film.
Celle utilisée fut minimovie.

Choisir un arrière plan qui correspond à son thème, y insérer ses productions enregistrées dans la banque d'images.
L'enfant choisit la vitesse du diaporama, y met un titre en relation, une phrase d'accroche ou une histoire...

Le but étant de mélanger la valeur traditionnelle et la valeur numérique dans sa production.

Ici, le mot pirate a été choisi par ma fille.
Elle s'est beaucoup amusée.
Elle a piraté le compte d'une personne qui avait découvert l'île au trésor.
(Je ne peux  malheureusement pas vous montrer  les vidéos car l'animatrice n'a pas pu me les procurer sur place, j'attends donc son mail dans lequel elle me joindra les fichiers.)


Un de mes fils a quant à lui exploité le mot "émoticône".
Il a donc dû travailler sur les émotions et les traduire par l'image.
 

Et le dernier, s'est appliqué sur le mot "favori" avec un de ses thèmes préférés, les animaux.
Ce chien abandonné, il l'a recueilli et est devenu son favori.




 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.