mercredi 17 mai 2017

Phrases simples et phrases complexes

 
Voilà une notion grammaticale qui n'est pas simple à acquérir chez nous, et je pense que je ne suis pas la seule dans ce cas là.
 
Je me suis donc attelée à trouver une petite manipulation sympa pour comprendre les différentes propositions.
 
Sur un blog traitant des troubles DYS, neurovisuels...
plusieurs documents en téléchargement nous permettent de travailler à l'aide d'un train.
 
Le train des propositions
 
Voici comment nous nous en servons.
 
Tout d'abord, nous choisissons une phrase parmi d'autres.
Nous repérons les verbes conjugués.
Combien y'en a t'il ?
 

Ici, un seul verbe donc une phrase simple que l'on appelle proposition indépendante.
 
On prendra le train composait d'un seul wagon pour la symboliser.
 
 
 
Ici, deux verbes conjugués, il s'agit d'une phrase complexe.
Après avoir repéré les deux verbes conjugués, l'enfant doit remarquer l'élément qui sépare ces deux propositions.
Dans ce cas, il y a la présence d'une virgule.
 
 
L'enfant se munit de deux wagons rattachés par un crochet, mais aussi du signe de ponctuation reliant les deux wagons.
Ensuite, il coupe les différents éléments de la phrase pour les placer correctement sur le matériel.
Il s'agit de deux propositions indépendantes juxtaposées.
 

 
Et ainsi de suite.
Combien de verbes conjugués ?
Quel(s) élément(s) sépare(nt) les différentes propositions ?
 
Ci-dessous, le modèle pour les subordonnées relatives.
Pour les subordonnées, on utilisera le wagon à soufflet violet.
 

 
 
Pour repérer les différentes propositions sans trop écrire, je vous mets un lien ci-dessous.
Exercices trouvés chez Loustics.
Les photos présentent rapidement le document.
 



 
 
 
 
 
 
 
 
 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire