mercredi 30 août 2017

Nos vacances"Nature"


 
Depuis quelques années, j'essaie d'habituer les enfants à prendre soin de la nature, à respecter les êtres vivants mais aussi à les observer.
Sur notre lieu de vacances (en pleine ferme et en plein champs) cette année, nous avons été bien gâtés.
Les observations ont été riches.
Ce sont les pieds dans l'orge que les enfants ont fait découvertes sur découvertes.
 
 
De grandes ballades dans les champs à la recherche du renard mais aussi de la chouette qui vient se reposer et hululer sur notre toit la nuit.
 
 
Nous avons découvert les déjections du renard.
Nous avons donc étudié son régime alimentaire qui était constitué essentiellement de petits scarabées.   
 
 
Mais aussi sa tanière, au pied d'un chêne en plein milieu d'un champ.
Je ne vous dis pas quelle fut leur joie.

 
Nous avons fouillé le pied du grand chêne à l'aide d'un grand bâton et BINGO.
Une pelote de réjection.

 
 
Ayant commandé il y a peu des pelotes auprès de la LPO, nous avions emmené en vacances notre livret pédagogique.
Ils ont pu continuer leur exploration.
 

 
Nous avions emporté dans nos bagages le joli coffret Montessori des oiseaux.
Petit plus de ce coffret : L'appli Nathan live permet d'écouter le chant de chaque oiseau.
 
 
Nos promenades ont permis de compléter notre collection de plumes.
Buse, faucon crécerelle, héron...

 

 Observation du cycle de la grenouille et de la libellule.


Cette magnifique libellule venait juste de sortir de sa mue au bord d'un petit étang.

 
La vie à la ferme a rempli notre maison de mouches.
 Ce fut la belle occasion de nous procurer le salamandre junior de ce mois-ci spécial mouche, et d'en apprendre un peu plus sur cet insecte.

 
Chasse aux papillons.
Ames sensibles, je vous préviens, ils n'ont pas eu mal et une fois observés, ils ont été relâchés.
 
 
 
Sauvetage de chauve-souris.
En abondance derrière nos volets, elles sont tombées en pleine journée sur le sol.
Nous les avons tendrement mises à l'abri dans l'obscurité pour les relâcher à la nuit tombée.
 
 
Scorpion d'eau ou Nèpe.
Les enfants étant très fiers, ce sont passés de main en main cette délicieuse bestiole.
Une fois rentrée à la maison, je fus consternée sur ce qui aurait pu nous arriver.
Morsure douloureuse, pouvant paralyser l'endroit mordu  plusieurs heures.
On ne recommencera plus, promis !!

 
 
 Pêche à pied, marée basse, dans les rochers bretons.
 

 
Crabes, blennie, bigorneaux, moules et crevettes étaient au rendez-vous.


 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire