lundi 11 septembre 2017

Rentrée sco et non sco


Cette année, trois de nos enfants sont scolarisés (à leur demande).
Il a fallu s'y préparer. 
D'abord passer des tests pour le plus grand, car il devait intégrer une seconde générale à la rentrée. 
Pour l'examen public, il fut interrogé en français, mathématiques et anglais.
Pour l'examen privé, ils lui ont proposé de passer le brevet blanc.
Ce fut donc sur deux jours et le tout en demi-pension.
Une belle occasion de se mettre dans l'ambiance pour l'examen du mois de juin.
Ils ont tous réussi leurs tests et ont donc intégré un établissement privé.
Cette rentrée est une nouveauté absolue pour nous tous.
 Le réveil se fait beaucoup plus tôt et nous prenons le train.
Le trajet, lorsque tout se passe pour le mieux, s'effectue en 30/45 minutes. 
Le sac à dos est lourd, ils ont déjà mal au dos.


Leur emploi du temps est bien rempli. 
Ils ont des horaires de bureau 8h30/17h sauf pour le mercredi où les cours se terminent à 12h30.
Le soir et le week-end sont maintenant occupés en grande partie par les devoirs.
Cette semaine a été une semaine mathématiques, surtout pour l'ainé en classe de seconde.
Ils prennent leurs marques au fur et à mesure.
Apprendre à se servir d'un agenda, gérer les papiers administratifs, préparer ses affaires pour le lendemain.
Une nouvelle organisation, pour une nouvelle vie.


La vie en groupe leur plait bien.
Ils sont peu d'élèves dans leur classe, ce qui facilite les activités collectives.
Dans de prochains articles, je partagerai avec vous les divers manuels qui ont été choisis par leurs professeurs.
 Je vous parlerai régulièrement des différents projets proposés aux élèves, de leurs sorties pédagogiques et des voyages de classe prévus pour cette année.

Pour mademoiselle IEF, nous reprenons notre routine bien au calme.
Notre matinée commence par notre lecture offerte.
Cette semaine, les contes étaient à l'honneur.
Le travail avance plus vite car nous nous retrouvons toutes les deux maintenant. 



L'école à la maison a toujours été une évidence pour moi mais il y a des moments dans la vie où tout change et nous ne sommes pas forcément prêts.
Les enfants ont grandi et avec le temps la maison devenait oppressante pour eux.
Besoin de plus de contacts, d'une autre organisation, de changements...
Les seules choses que je regrette dans cette situation : La différence de pédagogie et le système de notation. 
Ils ne vont pas être jugés pour ce qu'ils sont réellement mais pour ce qu'ils doivent être.
 


















 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire